PORTAIL DES ÉTUDIANTS

Vous trouverez ici de nombreuses informations utiles sur le fonctionnement de l’école, les moyens de financer vos études ou vos projets de voyages dans le cadre de votre formation, les prix, concours, résidences d’artistes et bien d’autres choses encore.


ACCÉDER AU PORTAIL
 
 
 

Programme

Bachelier – 180 crédits

Le temps de la pratique à l’atelier s’organise autour d’un double apprentissage à partir d’un travail d’observation et d’un travail d’imagination. Ce double apprentissage maintient un écart entre observation et imagination, et permet de nombreux aller-retours fructueux entre eux.

Le travail sur le motif est multiple, mais consiste principalement en la pratique quotidienne du dessin d’après modèle vivant. Certaines découvertes qui y apparaissent sont reprises et déplacées dans le travail d’imagination et vice-versa.

Le travail d’imagination s’appuie sur des questions de recherche précises et communes aux étudiants du premier cycle. Une année académique se trame autour de 5 ou 6 propositions de travail qui approfondissent un questionnement particulier. Chacune d’elles s’ouvre par une recherche graphique spécifique et par une table ronde où se discute la lecture d’extraits de textes issus de différents champs de l’art et de la pensée: philosophie, esthétique, littérature, poésie, écrits d’artistes... L’étudiant veille à développer sa capacité à parler de son travail avec un vocabulaire précis et adéquat et à concevoir des outils pour sa présentation (book, site, CV).

Bac 1

L’étudiant démontre les résultats d’une initiation à la pratique du dessin. Au cours de sa première année, il aborde des questions et des propositions plastiques en rapport avec les problématiques développées au cours de l’année au sein du cursus. L’étudiant développe une curiosité culturelle, artistique et conceptuelle. Il est capable de dépasser ses aprioris et d’articuler un propos de manière claire à l'écrit et/ou à l’oral.

Bac 2

L'étudiant, au terme de sa deuxième année, démontre le développement d’outils et de pensées liés à la pratique du dessin. Il développe des questions et des propositions plastiques singulières en rapport avec les problématiques développées au cours de l’année au sein du cursus. Il énonce également des premières articulations du sens et de la plasticité.

Bac 3

L' étudiant, au terme de sa troisième année, démontre le développement d’un vocabulaire plastique sensible, complexe et singulier. Il a acquis un sens critique et est capable d’analyser le sens et les enjeux engagés dans son travail. Il est capable de mettre sa pratique en lien avec des pratiques artistiques contemporaines et d’initier de façon autonome un problématique de recherche et a élaboré les prémices d’une démarche personnelle.

Masters – 120 crédits

L’étudiant dispose d’une grammaire plastique singulière et de la capacité d’interroger des formes complexes en dessin. Il a également entamé le développement d’une démarche personnelle.

Celle-ci s’enrichit de pratiques artistiques transversales, au gré d’un parcours propre à chacun.

A ce stade, l’étudiant fait preuve de plus d’autonomie tout en privilégiant les moments d’échanges: il sera amené à confronter régulièrement ses recherches à des regards différents (enseignants, étudiants, invités extérieurs).

L’objectif est de garder l’attention sur la dimension de recherche et de processus de travail tout en s’interrogeant sur sa monstration; et de problématiser les questions de l’exposabilité du travail, le rapport entre le moment de création et celui de son exposition, sa spatialisation,
les rapports au lieu, et de la qualité de l’adresse d’une problématique.

Master 1 et Master 2

L’étudiant, au terme de la première année de Master, a construit une problématique et un projet artistique spécifique qu’il est capable d’inscrire de façon critique dans le contexte artistique, social, éthique et politique.
Nous attendons qu’au terme de sa formation l’étudiant soit autonome tant par rapport aux questions touchant à l’élaboration de son travail qu’à sa publication ou exposition