PORTAIL DES ÉTUDIANTS

Vous trouverez ici de nombreuses informations utiles sur le fonctionnement de l’école, les moyens de financer vos études ou vos projets de voyages dans le cadre de votre formation, les prix, concours, résidences d’artistes et bien d’autres choses encore.


ACCÉDER AU PORTAIL
 
 
 

archives

2015

CONFÉRENCE
TANIA MOURAUD

Dans le cadre du module de recherche « communication et supports d'expositions » organisé par Surya Ibrahim et Marion Estimbre, nous avons le plaisir de vous inviter à la conférence de Tania Mouraud.

Figure influente du milieu artistique contemporain, Tania Mouraud nous interroge, depuis les années 1960, sur les formes de communication qui découlent de l'objectivation et de la médiatisation marchande de nos expériences perceptives et sociétales via le potentiel plastique de l'écriture. Dès lors, elle n’a cessé de faire évoluer son œuvre, explorant alternativement toutes sortes de disciplines – peinture, installation, photographie, performance, vidéo, son – autour d’un principe constant : interroger les rapports entre l’art et les liens sociaux.

Elle propose de rajouter dans nos appartements standard une chambre de méditation (1968). Elle affiche dans l’espace public sur les panneaux 3 x 4 m son désaccord avec une société glorifiant l’avoir au dépend de l’humain (1977), Elle réfléchit sur les rapports décoratifs de l’art et de la guerre, sur les limites de la perception avec l’aide de l’écriture en créant des « mots de forme »(1989). A partir de 1998, elle utilise la photo, la vidéo et le son dans une forte relation à la peinture pour questionner différents aspects de l’histoire et du vivant.
Statement de l'artiste, in site personnel de l'artiste :

http://www.taniamouraud.com/about/artists-statement/


Tania Mouraud aborde ainsi l’écriture comme une façon d'expérimenter et d'habiter l'espace et le temps. L’appropriation et l’utilisation symbolique d'articulations du langage, de paroles révolutionnaires et poétiques à des fins esthétiques comme la célèbre phrase de Martin Luther King : « I have a dream » (qu'elle donne à déchiffrer) constituent, pour elle, un réel engagement politique en tant qu'artiste. Surtout comme elle le rappelle : « à une époque où l'on voit réapparaître le spectre du racisme ».

Les espaces public deviennent ainsi, avec l’œuvre de Tania Mourraud, des espaces d'initiation où la mémoire collective et individuelle entrent en communication, ou peut-être pourrions nous dire en différenciation.
Date(s)
Le 08-12-2015
Horaire
Mardi 8 décembre 2015 à 18h30
Accès
Auditoire Victor Horta
Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles
École supérieure des Arts
144 rue du Midi
1000 Bruxelles